Agenda
des salons
et des festivals
Annuaire
des professionnels
Formations
et rencontres
professionnelles
Publications
des auteurs
et des éditeurs
Service juridique
et comptable
Offres d’emplois
et annonces

AccueilPublics éloignésLutte contre l'illettrisme

Le cadre général

Livre et lecture effectue une veille sur la question de l’illettrisme, recense, promeut et accompagne toutes les actions concourant à mesurer, prévenir et agir contre l’illettrisme et à favoriser l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et aux compétences de base.
Livre et lecture a impulsé, porte et accompagne en Bretagne la dynamique facile à lire, qui participe pleinement à la lutte contre l’illettrisme.

Définition et chiffres


« Ce n’est pas parce qu’on est illettré qu’on n’a rien à dire » (Anonyme, rencontres de l’ANLCI, Lyon, sept. 2017)

Définition

L’illettrisme concerne les adultes qui ont appris, puis désappris les savoirs fondamentaux, dont la lecture.
 « On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit, avec les formations de base, dans le cadre de la politique de lutte contre l’illettrisme. » source : ANLCI

Les chiffres
En France, l’illettrisme concerne 7% de la population âgée de 18 à 65 ans.
En Bretagne, entre 150.000 et 200.000 personnes sont aujourd’hui en situation d’illettrisme.


Le plan régional de lutte contre l'illettrisme


Le plan régional doit permettre de coordonner des actions, portées par des partenaires multiples, intégrant l’illettrisme dans leur mission, il doit également permettre de trouver les complémentarités et construire des projets communs répondant aux besoins des personnes confrontées à l’illettrisme sur le territoire, ou en risque de le devenir. Les objectifs du plan sont de donner de la cohérence aux diverses initiatives, d’organiser l’action des pouvoirs publics, de la société civile et des acteurs de l’économie, et de rendre visible l'ensemble des initiatives.

En Bretagne, un plan régional de lutte contre l’illettrisme a été signé en septembre 2015 par l’Etat et le Conseil régional ; il est le premier plan régional à prendre en compte la nouvelle gouvernance de la formation professionnelle en région et à être signé par tous les partenaires sociaux.

Dans chaque région, l’ANLCI nomme des chargés de mission « illettrisme », qui ont pour vocation de porter cette question à l’échelle du territoire, avec tous les partenaires, au nom de tous les ministères concernés.
La mission régionale, sous l’autorité du Préfet de région, est portée actuellement par la sous-préfecture de Redon (35).
Voir les éléments sur la mission illettrisme en Bretagne sur le site de l'ANLCI