Accueillir un auteur

Le guide Pourquoi et comment accueillir un auteur ?, réalisé par Yann Dissez (chargé de mission sur ce thème par l’EPCC en 2011), permet de naviguer aisément, chapitre par chapitre, au fil des ressources sur les accueils et résidences d’auteurs (des éléments pour organiser le projet ou rémunérer l’auteur, des modèles de documents, etc.).

Ce document-ressource vous permettra de trouver des repères dans les méandres des projets d’accueil d’auteurs.

Consultable de manière ciblée (par chapitre, page ou titre) ou lisible de manière plus linéaire (les pages sont imprimables), le Guide doit davantage se considérer comme une « version bêta » : il sera modifié en fonction de vos remarques et idées, si besoin.

 

Cliquez sur l’image pour ouvrir le Guide

 

Télécharger le pdf

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter une version plus synthétique :  le vademecum Comment accueillir un auteur ?

 

On en parle déjà…!

Lisez

–  l’interview de Yann Dissez par Guénaël Boutouillet sur le site de Ciclic (structure régionale pour le livre de la Région Centre).

– l’article très complet de François Bon sur Le tiers livre& publie.net

l’entretien réalisé par le CRL de Basse-Normandie

 

Mises à jour septembre 2013 (en cours)

Quelques précisions et modifications sont à apporter au document publié en 2012. Ceci étant dû aux changements dans la réglementation (droits d’auteurs, code de la propriété intellectuelle, etc.). Vous trouverez ces informations – avec leurs indications de chapitre – ci-dessous.

A noter également : l’adresse de Livre et lecture en Bretagne a changé, il s’agit désormais du 61 bd Villebois-Mareuil – 35000 RENNES.

1.1 : qu’est-ce qu’un écrivain ?

Le compte d’éditeur : contrat d’édition tel que défini dans le Code de la propriété intellectuelle. Aucune contrepartie financière ne doit être demandée à l’auteur en échange de la cession des droits d’exploitation de son œuvre. Sont donc exclues les publications dites « à compte d’auteur », pour lesquelles l’auteur est amené à payer lui-même tout ou partie des frais de réalisation du livre, que ce soit par facturation directe (frais de relecture, correction, maquettage, impression…) ou indirecte (obligation de préachat d’un certain nombre d’exemplaires). Source : ARL Haute-Normandie 

Note sur le seuil d’affiliation : Il faut, pour pouvoir s’affilier et bénéficier d’une couverture sociale, percevoir plus de 900 fois la valeur horaire moyenne du Smic (VHMS) par an en droits d’auteurs (soit une assiette sociale supérieure à 8 379 € en 2012) –> et non plus 7974 €

Mise à jour – mars 2015

Télécharger Modèle de note de droits mis à jour

Rejoignez-nous sur

Nos newsletters